Dois-je faire retirer mes plombages par précaution ?

Les dernières recommandations de L’ANSM datent de 2015 et préconisent de réduire de façon importante l’utilisation des amalgames à base de mercure dans le traitement de la carie dentaire.

Mais pas d’interdiction en France, juste des indications très limitées à savoir «  la restauration des dents postérieures en cas de prévalence curieuse élevée et de lésions multiples et étendues ».

Contre indiqué chez :

Les patients allergiques au mercure

Les patients qui auraient une altération de la fonction rénale par mesure de prévention.

 

 

Mesure de précaution :

Grossesse : On ne pose pas d’amalgame

Allaitement : Pas de contre-indication si des amalgames sont présent en bouche

Polymétallisme : Laiton, or on évite

Lesions lichenoides : disparaissent après dépose de l’amalgame

Dents temporaires: Amalgame en dernier recourt

Blanchiement : contre indiqué chez les porteurs d’amalgames

 

Mon avis, Il n’est donc pas nécessaire de retirer les amalgames en bouche ( les vapeurs toxiques seraient alors supérieures au moment de la dépose) mais il n’existe pas de cas dans lequel un matériaux moins toxique n’est pas envisageable mais attention INEGALITE D’ACCES AU SOINS (ONLAY).

 

Y-a-t-il des solutions alternatives aux plombages ?

]Les matériaux dits composites sont actuellement développés. Ils présentent l’avantage d’être de la teinte des dents et de coller à l’émail.

C’est votre dentiste qui pourra vous conseiller la meilleure technique en fonction de chaque cas.

Ils ne peuvent pas être utilisés dans tous les cas. A ce jour, les composites n’ont pas toutes les qualités requises pour une bonne obturation : ils s’usent rapidement et leur étanchéité est faible. Ils doivent donc être fréquemment refaits. Leur compatibilité avec les tissus n’est pas excellente ce qui provoque des réactions allergiques plus importantes que celles dues à l’amalgame. Ils n’ont pas de pouvoir anti-cariogène.

Aujourd’hui l’utilisation de l’amalgame doit être réduit au maximum voire éliminé de nos pratiques tant pour des raisons de santé du patient, du personnel du cabinet dentaire que pour des raisons écologiques.

En revanche les amalgames abimés par le temps peut être déposé est remplacé par un inlay composite ou une résine composite.